La vilification des Arabes dans les médias et le cinéma

Accueil Forums Le kiosque La vilification des Arabes dans les médias et le cinéma

  • Ce sujet contient 11 réponses, 4 ps. et a été mis à jour pour la dernière fois par Caerbannog, le Il y a 6 années, 5 mois.
Affichage de 12 messages - 1 par 12 (sur 12 au total)
  • Auteur/e
    Posts
  • #5844 Répondre
    Liam
    Maître des clés

    Coucou,

    J’ouvre ici un espace de discussion autour de ce sujet, car j’ai récemment découvert plusieurs supports intéressant qui m’ont fait réfléchir à ce phénomène.

    Le premier c’est Reel Bad Arabs, un documentaire sur la question, qu’on peut trouver facilement sur le net.

    J’ai aussi découvert cette vidéo http://www.youtube.com/watch?v=Mi1ZNEjEarw#t=526, qui vient à la base de ce site http://arabmedialab.org/en/arab_media_lab/arab_stereotypes.htm, qui me semble assez pertinent pour réfléchir à ce sujet.

    Également j’ai récemment revu des films comme « Rules of Engagement » ou encore True Lies, qui me semble dans le droit chemin de cette vilification dont parle le documentaire que j’ai cité. Peut-être particulièrement Rules of Engagement, qui me semble un des films les plus arabophobes de ces dernières années, même si apparemment The Kingdom est assez poussée aussi dans le genre (mais je ne l’ai pas vu).

    Si jamais vous avez envie de partager des films qui vous ont donné la même impression, ou bien au contraire qui vous ont semblé intéressant pour sortir de ces représentations stéréotypées et négatives des arabes, je serais super content de les connaitre, car c’est des questions que je trouve assez pertinente aujourd’hui en France (et ailleurs bien entendu).

    Ah oui, j’ai vu ça aussi http://www.youtube.com/watch?v=O9d-9GM9RGQ, et j’étais agréablement surpris par Ben Affleck, surtout que j’avais trouvé son film Argo extrêmement douteux d’un point de vue politique, notamment sur le racisme. Il me semble que ce film avait été reçu dans la critique comme un film progressiste en plus non?

    • Ce sujet a été modifié Il y a 6 années, 7 mois par Liam.
    #5846 Répondre
    caerbannog
    Invité

    Un documentaire de Jérôme Host qui revient sur l’exclusion des jeunes filles voilées depuis 2003 et la loi de 2004, sa mise en place, ses conséquences, le rôle des médias et des politiques, des plateaux télés, d’une certaine gauche laïcarde. Un must!
    Avec témoignages, analyses, archives, rappels et mises au point.

    Un racisme à peine voilé

    http://www.dailymotion.com/video/x7sjan_un-racisme-a-peine-voile-jerome-hos_webcam

    #5847 Répondre
    Kikuchiyo
    Invité

    Bonjour,
    je pinaille mais j’ai l’impression que la vilification touche de façon plus large les musulmans ou proche et moyen orientaux. Les terroristes de True Lies sont Iraniens dans mes souvenirs, ceux de Taken 1 et 2 sont albanais ou turcs.
    Parmi les représentations négatives y’a Mensonges d’Etat de Ridley Scott et comme représentation positives Kingdom of Heaven du même réalisateur.
    J’ai l’impression que le chevalier arabe/musulman a une meilleure image que le musulman moderne même si il y a eu peu de film sur les croisades, je pense au Robin des bois de Kevin Reynolds dans lequel Morgan Freeman joue le rôle d’un chevalier musulman qui incarne le civilisé (ses connaissances scientifiques et médicales étonnent les autres) au milieu des sauvages.
    Y a eu aussi Couvre-Feu sur une vague d’attentat islamistes à New-York fait dans les années 90 mais qui s’intéresse plus à comment l’armée prend le pouvoir et bafoue les droits civiques.
    J’ai l’impression que maintenant ils essayent de ne plus en faire les grands méchants. Dans Non-Stop (sur un détournement d’avion) sorti récemment un personnage musulman sert de fausse piste et aide le héros.

    Ce phénomène de vilifications à l’air assez daté, les musulmans/arabes doivent remplir laisser par l’URSS. Mais vu la situation politique les russes sont en train de revenir à leur place d’ennemi public n°1.

    #5898 Répondre
    casper
    Invité

    Pratiquement toutes les saisons de 24.

    Sinon dans les films français « forces speciales » avec son méchant Afghan et ses sbires mi zombis / mi robots fait tres, tres fort.

    #5909 Répondre
    Paul Rigouste
    Participant

    Pour rebondir sur ce que dit Kikuchiyo, c’est peut-être vrai qu’il y a une évolution dans la vilification des Arabes ces dernières années (mais il faudrait une connaissance globale du cinéma hollywoodien actuel pour être un peu sûr, et je n’ai personnellement pas cette connaissance). Je pense à deux films qui vont ptet dans ce sens.

    1/ Oblivion, où on nous fait croire au début que les méchants ce sont des sortes de terroristes qui vivent caché dans des grottes dans le désert (si je les ai comparé à des Indiens et à des combattants vietnamiens pour d’autres raisons dans l’article que j’ai écrit sur le film, en y réfléchissant je me dis que ça connote aussi ptet un peu les « Arabes » dans l’imaginaire états-unien), pour en fait dire que non c’est des gentils.

    2/ Iron Man 3, où on nous fait croire que le grand méchant c’est un terroriste type Ben Laden, alors qu’en fait c’était un acteur britannique qui jouait l’Arabe pour le compte d’un méchant qui se fait appelé le Mandarin (ce qui évoque plus le « péril jaune »).

    Après je pense que ces films restent ambigus (surtout Iron Man 3, le plus explicite des deux), parce qu’ils jouent quand même sur la vilification pendant un bon moment, pour après dire « haha lol c’était une blague ». Donc en un sens ça déconstruit, mais en même temps, ça encourage les réflexes racistes pendant une bonne partie du film. Donc ça me semble un peu louche ces films à ce niveau, mais je sais pas trop.

    Et aussi j’ai l’impression qu’y a encore des films qui jouent à fond sur l’arabophobie et l’islamophobie. Je pense par exemple à World War Z (2013) où la foule grouillante des mauvais Arabes envahit Israel en passant par-dessus les murs (qui ont été construits pour protéger celleux qu’il y avait à l’intérieur nous dit-on :-)), et qu’on voit après se jeter la tête la tête la première comme des terroristes kamikazes fou. Avec en prime, au cas où on ait pas compris, les terroristes zombies qui font se crasher l’avion dans lequel Brad Pitt essayait de s’échapper…

    Et je pense aussi à Homeland qui me semble jouer pas mal sur l’islamophobie et l’arabophobie (après j’ai vu que la moitié de la première saison donc je sais pas ce qui se passe ensuite). Je pense notamment à ces scènes où le soldat américain suspect devient encore plus suspect quand on le voit faire sa prière à genou sur son tapis dans son garage, comme si cette maladie qu’est l’islam l’avait contaminée… (après, encore une fois, je sais pas ce qui se passe après, mais même si ça s’arrange, il me semble que la série joue quand même bien sur l’islamophobie pendant un bon moment)

    #5957 Répondre
    Liam
    Maître des clés

    J’ai l’impression que certains des vidéos expliquent bien que cette vilification n’est pas nouveaux, et ne touche pas que les films, mais est au contraire quelque chose qui remonte à très loin, et qui s’est diffusée sur plein de supports différents.
    Les vidéos de Edward Saïd notamment sont éclairantes pour comprendre le contexte dans lequel ce genre de représentions à lieu.

    Je suis d’accord que ces représentations négatives touchent également les populations musulmanes, j’aurai du le mettre dans le titre :-).

    Je pense aussi que le terme « vilification » est peut-être trop étroit, au sens où c’est surtout des stéréotypes bien particuliers auxquels nous avons affaire lorsque nos cultures décident de représenter les (très nombreuses, et divers et variées) cultures arabes et/ou musulmanes, alors que « vilification » laisse penser qu’elles sont toutes nécessairement consciemment négatives, alors qu’elles peuvent aussi être à caractère « exotisante ».
    C’est assez bien expliqué dans une des vidéos je crois, la typologie bien étroite de la vaste majorité des représentations des arabes et/ou des musulman-e-s à l’écran.

    Quand à l’idée que c’est peut-être daté, c’est possible. The kingdom date de 2007 et Argo, que j’avais vu et que j’avais trouvé vraiment très raciste et islamophobe, date de 2012. Les premières saisons de 24 aussi m’avaient totalement choquées, mais ça remonte déjà un peu.

    Je n’ai pas assez d’exemples en tête pour me dire que c’est daté ou pas. Toujours est-il que ça le soit ou pas ne change peut-être pas grand chose, vu que c’est de toute façon des représentations avec lesquelles pleins de gens grandissent (moi le premier), et auxquelles illes n’ont souvent rien à opposer.
    Du coup il me semble assez pertinent de les recenser au maximum et d’y réfléchir, car elles font parties de notre « patrimoine » de représentations d’une énorme partie du monde, dans lequel nos gouvernements (et les puissances économiques qui ont une influence considérable sur leurs actions) ont des intérêts extrêmement discutables.

    Je pense qu’un livre comme « Covering Islam » de Edward Saïd est un très bon début pour comprendre tout ça, il date d’y a plus de 20 ans maintenant mais je l’ai relu récemment et il n’a quasiment pas vieillit du tout, ce qui fait quand même assez peur.

    #5999 Répondre
    Liam
    Maître des clés

    Oh purée The Kingdom c’est un sommet en la matière!

    En plus le réalisateur ose même nous faire une belle pirouette à la fin, lui qui a passé tout le film à nous montrer pourquoi les méchants arabo-musulmans terroristes méritent de se faire buter (ce que nos 4 héros US font vaillamment, à l’aide du bon arabe qui les aide, mais qui meurt, bien entendu). Pirouette qui consiste à dire « mais non en fait chui humaniste, en fait toute cette violence c’est une impasse, en fait je fais de l’analyse politique hyper fine moi! ».
    Le « topo historique » du début sur l’Arabie Saoudite est à mourir de rire. Même sans rien connaitre au truc, c’est juste hilarant de voir l’histoire d’un pays qui a des centaines d’années réduit à deux minutes et quelques dates historiques, raconté du point de vue des Etats-Unis.

    Je crois que ça rivalise avec Rules of Engagement ce film, tellement on est dans la vilification pure et simple.

    Aussi, ya Hidalgo, une perle signé Disney qui date de 2004, avec Viggo Mortensen qui joue un cowboy avec des origines amérindiennes* (bin oui ça se voit rien qu’à le regarder Viggo, il est pas du tout d’origine Danoise le type, c’est un indien des plaines pur et dur) qui s’en va en Arabie pour montrer à tous ces barbares comment il faut chevaucher un cheval. Et puis il fait tout ça pour sa tribu amérindienne, quel brave cowboy ce Viggo.

    Le film est vraiment assez dense, et mériterait surement une analyse détaillée, mais je n’en ai pas la moindre envie 🙂
    Toujours est-il que clichés, stéréotypes, exotisation, sexisme, spécisme… tout y est. Un grand film, du grand Disney.

    *Disney nous refait d’ailleurs à quelques nuances prêt le coup des massacres des amérindien-ne-s qui résulteraient avant tout de malentendus et de qui pro quo

    • Cette réponse a été modifiée Il y a 6 années, 7 mois par Liam.
    #6182 Répondre
    Paul Rigouste
    Participant

    Alice en Arabie : http://www.huffingtonpost.fr/2014/03/25/alice-en-arabie-dessin-anime-abc_n_5025754.html?utm_hp_ref=france&ir=France

    On l’a échappé belle…

    Que ce genre de projet soit encore développé est bien le signe que l’ère de la « vilification des Arabes » est loin de faire partie du passé…

    #6318 Répondre
    Paul Rigouste
    Participant

    Attention gros morceau : Sahara, de 2005

    Une scène a l’air particulièrement gratinée, on peut en avoir un aperçu là (à partir de 1:10, et en faisant abstraction de la musique…) : https://www.youtube.com/watch?v=jLOxlMDlhjg

    et qui c’est qui arrive pour sauver Penelope Cruz quand un méchant arabe veut la tuer avec son grand couteau ???
    c’est… https://www.youtube.com/watch?v=scG7pIA59cc

    #6397 Répondre
    Liam
    Maître des clés

    Je pense aussi aux films « 300 », le 1 et le 2, qui sont tellement cash niveau politique à ce niveau là que ça en devient très humoristique.

    Dans le 2 (j’en parle paske je l’ai vu très récemment) le gentil blanc Athénien n’arrête pas de faire des speechs sur « notre liberté » dont seraient jaloux les perses (lire arabes), et comment la seule solution pour s’en sortir face à cette horde d’arabes jaloux de « notre liberté », c’est de faire la guerre, toujours la guerre, encore plus la guerre et donc péter la gueule durant tout le film à ces méchants arabes enturbannés.

    C’est des films subtils politiquement parlant 🙂

    #6973 Répondre
    Fanny Gonzagues
    Maître des clés

    je suis en train de lire cet article: il est super intéressant !
    http://rue89.nouvelobs.com/rue89-culture/2014/05/03/sketches-racistes-a-mohammed-dubois-les-arabes-font-marrer-251300

    C’est sur les représentations des arabes dans les comédies françaises et chez les humoristes français des années 70 à aujourd’hui! y’a des extraits vidéos et tout plein de chercheureuses universitaires intelligent-e-s 😉
    ce que je trouve particulièrement intéressant, c’est déjà que ça cause des représentations françaises (dont on a pas trop parlé encore dans ce topic) et qu’il y a un effort d’historisation : de liens entre ce qui se passe en france et les changements que cela peut éventuellement produire dans les médias!

    #7263 Répondre
    Caerbannog
    Invité

    A propos de la représentations des Musulmans dans les médias (ça date de 2005, mais ça reste d’actualité). http://www.theguardian.com/media/2005/nov/14/pressandpublishing.raceintheuk

    Pour une représentation autre, y’a la série canadienne La petite mosquée dans la prairie de Zarqa Nawaz, (2007-2012) qui s’amuse à moquer les clichés et suit la vie quotidienne d’une communauté musulmane et ses rapports avec les autres habitants dans la ville imaginaire de Mercy.


    http://www.familysecuritymatters.org/imgLib

    /20120221_little_mosque_on_the_prairie.jpg

    https://www.youtube.com/watch?v=5oRXe103NQE

Affichage de 12 messages - 1 par 12 (sur 12 au total)
Répondre à: La vilification des Arabes dans les médias et le cinéma
Vos informations:




Commentaires clos