Le Masque et la plume ou le sexisme ordinaire

Accueil Forums Le coin pop-corn Films Le Masque et la plume ou le sexisme ordinaire

  • Ce sujet contient 12 réponses, 1 ps. et a été mis à jour pour la dernière fois par Lison, le Il y a 5 années, 1 mois.
Affichage de 13 messages - 1 par 13 (sur 13 au total)
  • Auteur/e
    Posts
  • #33231 Répondre
    Lison
    Invité

    Bonjour à tous/tes
    J’avais envie de partager avec vous une petite expérience que j’ai faite il n’y a pas longtemps au sujet du Masque et la plume.

    Je suis une auditrice assez régulière de cette émission de France Inter.(C’est une émission de critique littéraire, dramatique et cinématographique.) Or, depuis quelques temps, après environ cinq ans d’émissions cinéma, je me suis rendu compte que la tribune, qui contient deux critiques femmes pour six critiques hommes (sans compter le présentateur Jérôme Garcin) ne réunissait jamais les deux critiques femmes: elles étaient toujours isolées face au groupe de leur confrères masculins. Une fois par an seulement, à l’occasion de l’émission réservée au festival de Cannes, les deux critiques féminins sont réunies, mais il s’agit d’émission spéciales dont le déroulement n’est pas semblable aux émissions normales.
    Un peu intriguée face à cette découverte, j’ai écrit un mail à l’émission, en prenant pas mal de pincettes:

    Cher Masque, Je suis une fidèle auditrice de 22 ans. Merci pour cette émission que j’écoute toujours avec plaisir. Cependant depuis quelques temps une question me taraude à propos du Masque cinéma: Pourquoi Sophie Avon et Danielle Heymann ne sont-elles jamais invitées aux mêmes émissions cinéma ? Leurs points de vue ne sont jamais confrontés devant nous les auditeurs, et j’ai la désagréable impression que cette répartition des « tours » se fait, pour ces deux critiques, en fonction de leur sexe…Deux critique féminins dans la même émission, ça ferait trop ?(Je sais que la parité est loin d’être respectée dans cette émission, mais quand même !) Je vous en pris, dites moi que je me trompe !!! Merci encore pour tout ce que vous faite, mon horizon culturel s’est largement étendu grâce à vous ! Bonne continuation, et s’il-vous-plaît, prenez en compte ma question, je pense que de nombreux auditeurs se la pose. Bien à vous, Lison

    Voila ce que Jérôme Garcin a répondu quelques jours plus tard, que j’ai trouvé d’une mauvaise foi incroyable:

    chère Lison,
    vous avez à la fois tort et et raison.Tort, parce qu’il arrive (rarement j’en conviens) à Danièle et Sophie d’être ensemble, c’était le cas lors du dernier masque en direct de Cannes, pour le palmarès. Et raison, parce que la tribune des critiques de cinéma étant historiquement et majoritairement masculine (contrairement à la tribune littéraire), je fais en sorte qu’il n’y ait jamais quatre critiques hommes à la tribune… D’où l’alternance de Sophie et Danièle.
    voilà, vous savez tout.
    bonne journée
    jérôme Garcin

    N’est-il pas celui qui dirige l’émission ? Ne choisit-il pas ses critiques ? Alors pourquoi rétorquer que l’émission est historiquement et majoritairement masculine ? On ne doit pas changer une tradition, c’est ça ?

    Voilà, j’avais envie de partager cela avec vous. Je me demande si d’autres personnes que moi ont déjà posé cette question à l’émission…
    En tout cas cela m’a largement refroidi au sujet du Masque et la plume.

    (Ps: je voulais mettre les captures d’écran de mes mails, mais je n’ai pas réussi.Si quelqu’un sait comment faire ?…)

    #33232 Répondre
    Lison
    Invité

    Pardon pour l’utilisation des balises, je me suis un peu perdue on dirait…

    #33233 Répondre
    Grussie
    Invité

    Oui, c’est une parfaite non-réponse !
    (Désolée, je fais bref ^^.)

    Pour citer, la balise < blockquote > (sans espace) marque le début de la citation, et la balise < / blockquote > (toujours sans espace), la fin. Mais on peut aussi sélectionner le texte à mettre en citations et appuyer sur « b-quote » 🙂

    Pour insérer une image — pas totalement sûre de moi –, il faut qu’elle soit sous la forme d’un lien. Donc si elle est sur votre ordinateur, il faut passer par un hébergeur d’image (il y en a des gratuits) pour uploader l’image en ligne, et récupérer l’url. Après, dans votre message, vous cliquez sur « img » et vous insérez ce lien. 🙂

    #33234 Répondre
    Lison
    Invité

    Merci beaucoup pour ces infos utiles 🙂 !
    Et oui, c’est vraiment le fait que ça soit une « non-réponse » qui m’a beaucoup énervé, effectivement. Je n’ai pas osé le lui rétorquer par contre…

    #33241 Répondre
    Paul Rigouste
    Participant

    (J’ai remis les balises au bon endroit car il me semble que vous ne pouvez plus modifier votre post une fois passé un certain délai (mais je crois que pendant quelques minutes, il est possible de modifier le post en cliquant sur « éditer »). Et sinon je ne sais pas comment on insère des captures d’écrans, désolé..).

    Sinon j’adore l’argument de Garcin qui, si je comprends bien, consiste à dire qu’il ne met jamais deux femmes en même temps parce que sinon ça voudrait dire obligatoirement mettre 4 hommes dans l’émission suivante 🙂 . LOL! Du coup il est presque en train de répondre qu’il fait ça par féminisme (pour éviter qu’il n’y ait que des hommes)… J’adore…
    (et qu’il n’y ait que des blanc-he-s, que des cis, que des bourgeois, etc., ça ne l’a même pas effleuré visiblement…)

    #33242 Répondre
    Lison
    Invité

    (@Paul Rigouste: Merci beaucoup, c’est plus clair comme ça effectivement !)

    C’est horrible, oui. Leur suffisance commence sérieusement à m’exaspérer. Et la complaisance de J.Garcin vis-à-vis d’Éric Neuhoff, notamment (un critique du Figaro), qui lance régulièrement des « bourdes » sexistes auxquelles il y a de moins en moins de rires dans le public…
    Ah oui et lorsqu’il dit que la tribune littéraire n’est pas majoritairement masculine, c’est faux: il y a quatre hommes pour trois femmes. Mais peut-être qu’il ne sait tout simplement pas compter ? Ou qu’il ignore ce qu’est une MAJORITÉ?…

    #33342 Répondre
    Altair
    Invité

    C’est clair que niveau représentation c’est pas ça au masque…

    Par contre c’est avec un plaisir non dissimulé que j’entends Eric Neuhoff se faire rabrouher véhément pour ses « blagues » sexistes par les autres critiques (Danielle Heymann notamment), et de voir la question du message politique des films traitée comme un aspect important de la valeur d’un film par certains autres critiques – je me souviens notamment de tirades contre le racisme de jurassic world, ou sur la lecture politique de Mad Max Fury Road.

    Après, oui ils sont hautains et suffisants, mais ils n’hésitent pas non plus à faire du rentre-dedans quand l’un d’eux dit une connerie, ou à défendre passionnément des films indéfendables, et c’est ça qui fait tout le sel de l’émission…. même si je comprends qu’on y soit allergique.

    Mais moi aussi j’apprécierais de voir Neuhoff se faire virer et voir le « pool » de critiques se diversifier.

    #33344 Répondre
    Lison
    Invité

    Oui pour moi il n’y a que deux critiques qui valent la peine d’être écoutés: Xavier Leherpeur (Studio Ciné Live) et Jean-Marc Lalanne (Les Inrokuptibles). Ce sont les seuls qui s’offusquent (et pas toujours, mais bon c’est un début) de l’aspect sexiste ou raciste des films. Mais souvent ils sont bien seuls.
    Pour Jurrasic World, si je me souviens bien, un critique avait répondu (et avec le dernier mot) à X.Leherpeur, qui s’offusquait des stéréotypes racistes du film, que ce sont ceux qui voient du racisme partout qui le propage. Pas une personne n’a relevé, surtout pas Jérôme Garcin.
    Et je trouve pour ma part que la complaisance de Jérôme Garcin avec Eric Neuhoff est assez gerbante. Ça me fait penser aux présentateurs qui invitent Eric Zemmour sur leur plateau pour « faire de la polémique, provoquer le débat ». Si Neuhoff dérangeait tant que ça, il ne serait plus dans l’émission.
    Jusqu’à peu, j’adorais cette émission, mais là je dois dire que je n’en peu plus. C’est de la critique d’intellos autosatisfaits et parisiano-centrée.

    #33346 Répondre
    Altair
    Invité

    Oui vous avez tout à fait raison pour la critique sur Jurassic World – je crois bien que c’est Alain Rioult qui avait sorti cette réplique abominable, comme quoi c’est ceux qui remarquent la couleur de peau qui sont les vrais racistes…
    Cela dit je vois bien d’où il vient, j’ai été élevée moi aussi dans le racisme « colorblind » où il est considéré comme inadmissible de parler de la couleur de peau des gens…

    (par contre j’achète moins votre mépris des intellos (n’en sommes nous pas nous même à débattre ici ?) et des parisiens…)

    #33348 Répondre
    Lison
    Invité

    Je n’ai rien contre les intellos en général, ce qui m’énerve dans Le Masque et la Plume c’est qu’ils soient si peu ouverts sur ce qu’ils n’ont pas l’habitude de voir, et leur mépris récurrent du cinéma populaire, plus grand public on va dire. Je me souviens par exemple du scepticisme de Jérome Garcin face aux critiques plutôt positives du film « Edge of tomorrow » (avec Tom Cruise) par deux critiques du masque. Sans même avoir vu le film, il semblait penser que ça n’en valait pas la peine. J’ai donc l’impression qu’ils vivent dans une bulle où il existe de « grands auteurs » et les autres. Bien sûr j’exagère car ce n’est pas aussi caricatural. Mais la tribune me semble assez conservatrice à ce niveau-là.
    Et oui, je pense de la même façon que le fait d’être « concentrés » à Paris n’est pas anodin. Je suis moi-même parisienne et on a souvent l’impression dans les médias que le monde tourne autour de cette ville (surtout le monde culturel d’ailleurs.).

    #33350 Répondre
    Trapipo
    Invité

    C’est ceux qui remarquent sans cesse la localisation des émissions qui posent problème…

    #33369 Répondre
    Altair
    Invité

    C’est amusant comme on peut avoir un avis différent sur l’émission selon qu’on se focalise sur l’un ou l’autre des critiques, ou sur Garcin.
    Parce que pour Edge of Tomorrow, justement, j’avais trouvé jubilatoire que plusieurs critiques défendent bec et ongles le film et son originalité face à un Jerome Garcin qui effectivement n’en croyait pas ses oreilles.

    Ils sont plusieurs critiques à aimer le cinéma populaire au Masque – je me souviens notamment les avoir entendu encenser Avengers 2 (qui est pourtant un vrai bon gros navet difficilement défendable), Mad Max Fury Road et Vice Versa (mérité), le dernier mission impossible (pas vu). Et Alain Rioult aime souvent les blockbusters hollywoodiens, souvent sans trop de discernement d’ailleurs…

    #33372 Répondre
    Lison
    Invité

    Oui oui, je suis tout à fait d’accord pour Edge of tomorrow. Je n’ai cité ce débat que pour donner un exemple du mépris parfois démontré par Garcin pour ce genre de films. Comme c’est lui qui est un peu la « balance » de l’émission, et surtout celui qui a le dernier mot le plus souvent, j’ai l’impression que son avis compte quand même beaucoup plus que les autres critiques.
    Encore une fois, bien sûr que les critiques ne sont pas tous comme ça, et encore heureux vu leur nombre.

Affichage de 13 messages - 1 par 13 (sur 13 au total)
Répondre à: Répondre #33234 dans Le Masque et la plume ou le sexisme ordinaire
Vos informations:




Commentaires clos