Répondre à: L’inversion des rapports de domination est-elle pertinente ?

Accueil Forums Le coin pop-corn Films L’inversion des rapports de domination est-elle pertinente ? Répondre à: L’inversion des rapports de domination est-elle pertinente ?

#5660
Paul Rigouste
Participant

Sur le fait que les dominés se comportent comme les dominants dans La Planète des singes, je pense qu’en un sens ça peut se comprendre, car l’inversion se donne précisément pour but de donner une image miroir de l’oppression telle qu’elle existe. Donc on met les dominants à la place des dominés et les dominés à la place des dominants pour mieux mettre en évidence la domination (après l’efficacité du dispositif se discute, comme tu l’expliques très bien, mais je pense que c’est cohérent avec le projet en ce sens).

Par contre, je comprends aussi ce que tu veux dire. Car en nous montrant les dominés en dominants, on agite le spectre du renversement de la domination (du genre « les féministes elles veulent dominer les hommes » dans la bouche des masculinistes, ou le « nous vivrons bientôt sur la planète des singes » des membres du Ku Klux Klan ou des mouvements skinheads dont parle Eric Green dans le livre que j’ai cité). Donc en ce sens, je suis complètement d’accord avec toi, on ne sort pas du point de vue dominant qui n’est que capable de penser un rapport de domination et rien d’autre. Ce qui revient à l’argument que tu avais dit au début sur ce genre de films : ils peuvent très bien être lus dans le sens des dominants (Jacky peut faire plaisir aux masculinistes, et La planète des singes aux skinheads, etc).

Un film de la série qui est beaucoup mieux que le 1 à ce niveau c’est le 4 : La Conquête de la planète des singes (Conquest of the Planet of the Apes, 1972), où l’on voit les singes en animaux domestiques qui se révoltent contre la domination de leurs maîtres humains. Et je me souviens qu’à la fin, il y a un dialogue entre le leader des singes et un leader Noir au sujet de la reproduction du rapport de domination. Le singe veut asservir les humains comme les humains ont asservi les singes, et le Noir le met en garde en lui disant qu’il est en train de reproduire ce contre quoi il se révolte. Enfin, je me souviens de ça en tout cas, mais ptet que mes souvenirs me trompent. En tout cas, politiquement, c’est le meilleur de la série je trouve.

Et j’aime beaucoup aussi l’autre truc que tu dis sur La planète des singes de 1968 : le fait que le film représente les singes comme des dominants qui n’ont tout de même pas égalé la technologie humaine. J’y avais jamais pensé mais c’est très vrai.

  • Cette réponse a été modifiée Il y a 6 années, 8 mois par Paul Rigouste.

Commentaires clos