L’Amazone et la cuisinière, Alain Testart

Accueil Forums Le kiosque L’Amazone et la cuisinière, Alain Testart

Affichage de 2 messages - 1 par 2 (sur 2 au total)
  • Auteur/e
    Posts
  • #5524 Répondre
    Arroway
    Maître des clés

    Un article sur Slate.fr à propos d’un livre d’Alain Testart, à titre posthume : Symboles du sang: Pour une redéfinition de la division sexuelle du travail

    #5526 Répondre
    Paul Rigouste
    Participant

    Intéressant. Après je sais pas si ça vient plus de celui qui a écrit le compte rendu ou l’auteur du livre (que je n’ai pas lu), mais j’ai l’impression qu’il y a un gros évitement de la question de la domination masculine dans ces analyses non? Même si le but avoué est apparemment de s’opposer au « naturalisme », est-ce que cette focalisation sur « le sang » (conçu un peu de manière abstraite et déconnectée des rapports de forces hommes/femmes) ne tend pas vers le naturalisme justement? Après j’ai pas lu le bouquin, ptet que c’est juste le résumé qu’en fait l’auteur de l’article qui donne cette impression, et que le bouquin tombe moins dans cet écueil, je sais pas.

    Sur ce thème, j’avais lu un super bouquin d’anthropologie féministe qui réfléchissait aussi à l’origine de la division sexuée des tâches, d’un point de vue féministe matérialiste. C’est La construction sociale de l’inégalité des sexes, de Paola Tabet. Tu connais ? Je m’en souviens plus dans le détail parce que ça fait longtemps que je l’ai lu, mais j’avais trouvé ça passionnant, et très convaincant.

    • Cette réponse a été modifiée Il y a 6 années, 8 mois par Paul Rigouste.
Affichage de 2 messages - 1 par 2 (sur 2 au total)
Répondre à: L’Amazone et la cuisinière, Alain Testart
Vos informations:




Commentaires clos