Longs métrages post-capitalisme et positifs

Accueil Forums La taverne Longs métrages post-capitalisme et positifs

  • Ce sujet contient 4 réponses, 1 ps. et a été mis à jour pour la dernière fois par Skratsch, le Il y a 4 années, 1 mois.
Affichage de 5 messages - 1 par 5 (sur 5 au total)
  • Auteur/e
    Posts
  • #34476 Répondre
    Philippe
    Invité

    Bonjour,

    J’ai l’impression qu’il n’y a quasiment aucun film long-métrage de fiction qui prenne pour cadre l’après-capitalisme sous un angle positif.
    Nous avons bien des docu, tel « Demain », des films catastrophistes ou sombres tels Mad Max, the Rover, Young ones, mais une mise en scène plus ou moins optimiste et un peu construite dans laquelle des alternatives au système dominant auraient vaguement réussi ??
    Est-ce que je me trompe ?

    Merci d’avance pour vos lumières, et bravo pour vos articles. J’ai passé quelques liens à mon amoureuse, qui écrit actuellement un spectacle sur les violences faites aux femmes.

    Belle journée à vous
    Phil

    #34477 Répondre
    Ira
    Invité

    Aucun film ne me vient à l’esprit à part Our Daily Bread, réalisé par King Vidor en 1934.

    Ce n’est pas vraiment un film « post-capitaliste » au sens où ça présente seulement une alternative en marge du système, sans montrer la mort du capitalisme. Mais en même temps, replacé dans le contexte de la Dépression qui a fait prendre conscience à pas mal de gens que le capitalisme n’était pas viable, je pense qu’on peut le voir comme une sorte d’utopie imaginant une organisation sociale qui pourrait remplacer le capitalisme.

    Ce n’est pas un film parfait. C’est notamment très loin d’être anarchiste (il y a « le boss ») et très très loin d’être féministe… Mais il y a quand même ce tableau d’une communauté utopique fonctionnant sur les principes de coopération, de solidarité, de troc, etc.

    #34480 Répondre
    Joffrey Pluscourt
    Invité

    J’ai poster quelque part sur « l’an 01 » de Douillon et « la Commune » de Wallkins.
    Reste à savoir si on considère le communisme étatique notamment chinois ou russe comme post capitalisme (grosse filmo).
    Il y aussi le pré capitalisme genre « New World » de Mallick.
    A titres perso j’observe que trop disserter sur l’après et non sur le terrain actuel de lutte change à moyen terme d’honnêtes militants en élites prèchantes et manipulantes.
    « Our Daily Bread » à l’air cool.

    #34481 Répondre
    Altair
    Invité

    La fédération de Star Trek est un monde utopiste post-capitaliste sans argent, où le progrès garantit une vie confortable à tous, et qui fonctionne grâce à la coopération des gens et des races, à l’égalité de tous et à la solidarité.
    Ce n’est pas un aspect énormément traités de l’univers mais ça le rend éminemment sympathique.

    #34487 Répondre
    Skratsch
    Invité

    « Nous avons bien des docu, tel « Demain », des films catastrophistes ou sombres tels Mad Max […] »

    Je ne pense pas qu’on puisse classer Mad Max en film « post-capitalisme ». Je n’ai pas vu le 2, mais dans le 3 et le 4 il me semble qu’on nous montre bien plutôt un monde où le capitalisme a survécu à la société contemporaine et continue à causer des ravages, les groupes ayant le monopole sur une ressource (l’eau, l’électricité, etc.) en profitant toujours pour gagner du pouvoir et en abuser.

Affichage de 5 messages - 1 par 5 (sur 5 au total)
Répondre à: Longs métrages post-capitalisme et positifs
Vos informations:




Commentaires clos