Ressources sur la psychophobie

Accueil Forums Le kiosque Ressources sur la psychophobie

  • Ce sujet contient 21 réponses, 1 ps. et a été mis à jour pour la dernière fois par Douffie Sphrinzel, le Il y a 5 années, 4 mois.
Affichage de 7 messages - 16 par 22 (sur 22 au total)
  • Auteur/e
    Posts
  • #32916 Répondre
    Douffie Shprinzel
    Invité

    Pouvez-vous développer ? 🙂

    #33012 Répondre
    Douffie Shprinzel
    Participant

    J’ai trouvé ce bel article : http://hitek.fr/42/maladies-mentales-illustrees-monstres_3342

    C’est un artiste, Toby Allen, qui a dessiné des monstres illustrant ses peurs et d’autres. Je vais essayer de tout traduire dans les prochains jours.

    1

    Misophonie, ce petit monstre en apparence inoffensif, a juste envie de causer de la contrariété ou des sentiments de dégoût ou de colère. Avec ses larges oreilles en dôme, il ramasse certains sons comme ceux de quelqu’un qui boit à grands bruits, qui ronge quelque chose, un bruit de machine ou tout simplement de respiration et les redirige vers les oreilles de ses victimes. Ces sons intenses et amplifiés amènent le receveur à réagir de façon irrationnelle et déclenchent soit des disputes soit des symptomes d’évitement comme la transpiration, une tension musculaire, ou une accélération cardiaque.

    Misophonie encourage ses victimes à s’isoler de plus en plus en les forçant à activement éviter tout événement ou lieu dans lesquels surviennent tous ces sons.

    1

    Le monstre Anxiété est suffisamment petit pour se poser sur l’épaule de ses victimes et chuchoter des choses dans l’inconscient, qui suscitent des pensées angoissantes et des soucis irrationnels.

    Ils transportent souvent des petits objets liés aux anxiétés de leurs victimes, comme des horloges, qui représentent des peurs courantes mais irrationnelles, d’événements qui pourraient très bien ne jamais se produire. Personne n’a jamais vu le visage du monstre Anxiété, car il met toujours un crâne comme masque.

    2

    Tel un parasite assassin, Anorexie Nerveuse tue lentement ses victimes de l’intérieur. Ce monstre est presque invisible, grâce à son corps translucide, mais il projette son ombre sur ses hôtes, causant ses victimes à voir une image déformée d’elles-mêmes. Il manipule et contrôle ses victimes, les convaincant de maintenir un poids minimal par des restrictions alimentaires et des dépenses physiques excessives, afin qu’elles perdent ce qu’il considère comme un poids excessif.

    Le but ultime d’Anorexie Nerveuse est d’amener ses victimes à s’auto-détruire par la famine ou d’autres problèmes de santé survenus par sa faute. Les principaux pouvoirs de ce monstre sont le contrôle et le secret, pour amener ses victimes à cacher leurs habitudes extrêmes. Pour vaincre Anorexie Nerveuse, il faut reconnaître son existence; c’est seulement à partir de ce moment que ses pouvoirs peuvent diminuer. Il est courant qu’Anorexie et Dysmorphophobie travaillent ensemble.

    #33037 Répondre
    Douffie Shprinzel
    Participant

    3

    Le monstre de la personnalité évitante est assez similaire à celui de l’anxiété sociale, mais il est bien plus petit et préfère vivre sous la surface de la terre. Ils passent la majeure partie de leur temps dans les arbres, se servant de leurs ailes en forme de feuille comme camouflage et se cachant de quoi que ce soit, ou qui que ce soit qui pourrait les approcher.

    Ils ont une apparence disgracieuse, ce qui leur permet de repousser le contact avec d’autres monstres, mais en réalité, ce sont des créatures douces et gentilles, dotées d’une beauté délicate dont elles sont elles-mêmes inconscientes. Elles interagissent innocemment avec leurs victimes, désirant simplement se montrer amicales, mais elles leur transmettent involontairement leurs propres anxiétés phobiques, avec leurs spores contagieux qui suinte de leur queue.

    #33084 Répondre
    Douffie Shprinzel
    Participant

    (Je fais mes traductions très vite fait, c’est juste pour les personnes qui parlent mal anglais mais je n’ai pas vraiment le temps de bien les faire…désolée.)

    1

    Maîtresse dans l’art de la supercherie, Dismorphophobie adore travailler en collaboration avec d’autres monstres, comme Obsessionnel-Compulsif, Anxiété et Anorexie, soutenant leurs efforts. Avec des éclats de verre brisé sur son abdomen, il agit comme un miroir déformant, renvoyant une fausse image de quiconque le regardant à cet endroit-là. Ce monstre armé d’un miroir tisse ensuite une toile, comme une araignée, qui piège ses victimes et grignote lentement leur confiance en elles et surtout leur bien-être.

    Cela amène les victimes à se sentir de plus en plus préoccupées et inquiètes à propos d’un trait physique ou d’un aspect de leur apparence. Elles commencent à croire que cette image déformée est la vraie. Les victimes font alors souvent chercher à dissimuler ce qu’elles croient être un défaut, ou pire, tenter de le changer.

    2

    Le monstre borderline est l’un des plus sensibles, mais peut-être le plus sinistre des monstres. Ils se regroupent en essaims autour de leurs victimes et usent de phéromones pour intensifier les émotions de leurs victimes et se délecter de cette énergie émotionnelle. Ils se nourrissent de n’importe quelle émotion, mais avec une préférence pour la dépression.

    Ce monstre est presque complètement composé d’une glace limpide qui le rend invisible. Seule l’extrémité de sa queue, en forme de feuille d’érable, le rend visible à l’oeil nu, le faisant confondre avec une feuille qui tombe d’un arbre. Régulièrement, quand le monstre s’est engorgé de trop d’émotions, quelle qu’elle soit, cela peut le submerger et le faire voler en éclats comme du verre.

    #33105 Répondre
    Douffie Sphrinzel
    Invité

    1

    Le monstre bipolaire est en réalité fait de deux consciences en opposition, qui se battent pour avoir contrôle du même corps. L’une des consciences est en perpétuelle phase maniaque, très excitable et hyperactive, tandis que l’autre reste éternellement dans un état dépressif et bas. Généralement, à un instant donné, seule l’une des consciences a le contrôle; pendant ce temps, l’autre se bat pour renverser l’état de contrôle du corps.

    Pour dominer et essayer de prendre contrôle du corps partagé, elles usent de phéromones gazeuses qui influencent quiconque se trouve à proximité du monstre, ce qui permet de contaminer la victime avec la phase alors dominante. La victime expérimentera, de même que le monstre, cette alternance de phases. À cause de sa grande rapidité et agilité, ce monstre est très difficile à identifier.

    2

    Le monstre Schizophrène est une vile créature manipulant ses victimes afin qu’elles réalisent ses ordres. Il utilise des gaz hallucinogènes sécrétés par les pores de son bas-ventre pour contrôler et amener les autres à faire ce qu’il veut. Ses victimes identifient le monstre comme une voix puissante et autoritaire de leur inconscient.

    Il est souvent accompagné d’autres monstres, comme Paranoïa, tout en restant dans la posture autoritaire, comme si Schizophrène était un chef de gang mafieu. Ils sont rarement vus et préfèrent se terrer dans l’ombre.

    3

    Le monstre Mutisme Sélectif n’est pas une créature intrinsèquement mauvaise, et est plus vu comme un pilleur malicieux. Les monstres vivent dans des communautés bruyantes de créatures semblables mais naissent dépourvus de la capacité de parler. Pour s’insérer dans leur société, ils volent les voix et les conservent dans des glands évidés qu’ils portent au cou. Le monstre peut alors parler en utilisant le gland comme un sifflet.

    Ils ont une préférence pour les petites voix hautes-portées des enfants, mais vont à l’occasion chercher à essayer des voix plus matures. Généralement, ils ne gardent pas les voix très longtemps et les rendent à leur propriétaire avant de se mettre en quête d’une nouvelle voix.

    4

    Le monstre obsessionnel-compulsif est un marionnettiste cruel et manipulateur, usant de la peur pour contrôler ses victimes. Il frappe son bâton sur le sol de manière répétitive et utilise ses plumes à motifs et ses multiples yeux pour hypnotiser ses victimes, créant d’intenses et d’effrayantes obsessions, souvent en rapport avec leur sécurité, ou celle de leurs proches. Les victimes développent des compulsions en effectuant des tâches ou des actions mentales répétitives, pour empêcher que leur obsession ne se réalise, ou pour apaiser temporairement leur peur.

    Ce monstre n’est presque jamais observé, et pourtant il est presque toujours présent. Les monstres Anxiété et Dépression sont souvent appelés par le monstre O-C pour aider à maintenir le contrôle sur les victimes.

    #33170 Répondre
    Douffie Sphrinzel
    Invité

    Et encore un chouette article de Lau !

    Je continue mes traducs 🙂

    1

    Le trouble du sommeil est un monstre joueur, qui ne se repose jamais. Il va partir en quête d’un compagnon de jeu ou d’une victime au milieu de la nuit et la maintenir éveillée pour calmer son éternel ennui. Le plus souvent les victimes dormiront très peu voire pas du tout, ce qui contribueront à les stresser et attirera d’autres monstres à se joindre avec leurs jeux.

    Si, quand le monstre arrive, la victime dort, il sera rageur et mettra en place tout un panel de tours méchants ou nocifs sur la victime. Il induira des cauchemars ou des terreurs nocturnes à l’aide d’un encens qui fume à partir de sa queue. Il peut causer des apnées du sommeil en entourant le cou de la victime avec ses défenses. Il peut même s’assoir sur divers parties du corps de sa victime, ce qui paralyse temporairement son compagnon de jeu non consentant. Mais ce ne sont que quelques uns des nombreux outils que ce monstre a à sa disposition.

    #33388 Répondre
    Douffie Sphrinzel
    Invité

    1

    « Tu es obsédé par ta maladie mentale.
    – Ouais, hein ? presque comme si ça impactait tous les aspects de ma vie. »

    « C’est tout dans ta tête.
    – Ouais hein ? Comme si c’était une maladie mentale. »

    « Pourquoi tu la laisses tout envahir et diminuer tes capacités à accomplir des choses ?
    – Ouais hein ? Comme si c’était une vraie maladie. »

Affichage de 7 messages - 16 par 22 (sur 22 au total)
Répondre à: Ressources sur la psychophobie
Vos informations:




Commentaires clos