La dernière pub Schweppes : what did you expect…

Accueil Forums Le coin pop-corn Clips & Pubs La dernière pub Schweppes : what did you expect…

Ce sujet a 25 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  olivier boulanger, il y a 2 mois et 2 semaines.

11 sujets de 16 à 26 (sur un total de 26)
  • Auteur
    Articles
  • #6607 Répondre

    Skratsch

    Concernant l’érotisation des lesbiennes et l’homophobie, les deux ne sont pas incompatibles. J’ai parfois l’impression que le but n’est pas seulement d’exciter, mais aussi de rappeler que la sexualité des femmes ne peut avoir d’autre objectif que satisfaire la sexualité des hommes, même lorsqu’ils ne sont pas impliqués.

    #6608 Répondre

    Paul Rigouste
    Participant

    Oui, tout à fait d’accord. C’est pour ça que je parlais d’homophobie « primaire » (« beurk, l’homosexualité c’est sale, déviant pas naturel, pas envisageable, etc. »), pour distinguer ça d’une homophobie plus « raffinée » (qui érotise par exemple le lesbianisme dans un cadre hétérosexiste et sexiste). Mais c’est vrai que c’est un peu débile comme distinction, et que du coup ma formulation prêtait à confusion, au sens où elle pouvait laisser penser que l’érotisation des lesbiennes pour le regard masculin ne relevait pas aussi de l' »homophobie ».

    J’étais tombé sur cette pub sinon avec des lesbiennes :

    Et en regardant les autres pubs dans lesquelles a joué Jean-Claude Van Damme (oui, j’ai pas pu résister…), je suis tombé sur celles pour le jeu World of Warcraft qui, comme par hasard, tournent toutes (du moins de ce que j’ai trouvé) autour de stars masculines. Parce que, c’est bien connu, les gameuses ça n’existe pas. Encore une pièce à ajouter au dossier de MarLard…

    Mes préférées c’est celle avec MrT

    celle avec Chuck Norris

    et bien sûr celle avec Jean-Claude, plus subtile…

    et quand même, pour être honnête avec les publicitaires de WOW, il faut leur reconnaître d’avoir mis au moins une fois des femmes en avant. Sauf que voilà, elles font les courses…

    #6620 Répondre

    Paul Rigouste
    Participant

    Et dans la série, Jean-Claude irrigue les pubs de son génie, en voilà une pour « GoDaddy ». De 2013 je rappelle…

    #6635 Répondre

    V3nom

    Outre la différences de carrure et tout simplement de volume et d’occupation de l’espace entre avatars masculins et féminins dans WOW, ces dernières présentant cette sempiternelle unité de silhouette qu’on connait tous, c’est toute la gestuelle qui est genrée.

    Quand le mâle court, il a un pas lourd et affirmé, quand une femelle court, elle a un pas léger, des bras qui dansent, et une démarche enfantine voire ridicule. Idem quand il s’agit d’avoir une pose d’action, et c’est pire concernant les « tics » de conversations (les mains qui bougent) et les « émotes », hyper stéréotypés. (je ne vais pas parler du paradoxe de l’armure féminine)

    Et étrangement, moi qui d’habitude préfère incarner (et non accompagner) un personnage féminin (dans une espèce de désir d’empowerement), j’ai quasi jamais joué de persos féminins dans WOW (en 1 an et demi, j’en suis partis par ennui profond) entre autre parce que c’est à la 3eme personne et qu’on ne voit d’elles que des démarches sexy, fluettes, le ventre à l’air et des gestes enfantins.

    #6636 Répondre

    V3nom

    J’ai oublié de préciser que dans le jeu, le personne n’a qu’une danse prédéfinie par la race ET le sexe choisit. (c’est génial pour l’elfe femme calquée sur Alizée… que je voyais dansée partout dans la ville de départ de cette race, en permanence -monde persistant oblige-)

    #6692 Répondre

    Skratsch

    J’ai l’impression qu’on dérive un peu. Il faudrait sans doute un topic jeux vidéos, parce qu’il y a beaucoup à dire là-dessus.

    #6696 Répondre

    V3nom

    C’est vrai qu’un topic dédié serait largement remplit, mais on ne dérive qu’en tant que média, les écanismes de discriminations et les schémas de construction genrés sont rigoureusement les mêmes, ainsi que les intentions, au minimum, d’identification.

    #6774 Répondre

    Paul Rigouste
    Participant

    un article cool sur la pub Schweppes avec Penelope Cruz, qui donne plein d’exemples de « l’instrumentalisation et de la glamourisation à outrance de la sexualité lesbienne pour le spectateur masculin » : http://www.barbieturix.com/2014/04/23/schweppes-les-medias-et-le-mythe-de-la-lesbienne-ideale/

    dont ce clip que je ne connaissais pas (avec Shakira et Rihanna), un sommet du genre assez hallucinant (le coup des cigares il fallait le faire…) :

    #6938 Répondre

    V3nom

    D’autres marques semblent se ruer sur cette nouvelle mode…
    après le succès de http://womenlaughingalonewithsalad.tumblr.com
    voici « women doing sex with soda ».

    Version Sodastream :

    #7216 Répondre

    Paul Rigouste
    Participant

    Je viens de tomber sur une pub pour Sprite censurée et assez glauquissime, qui joue elle-aussi à fond sur le symbole phallique.

    J’ai l’impression que les pubs pour sodas tournent très souvent autour de ça, plus ou moins explicitement (ce qui n’est pas non plus très étonnant dans une société phallocratique en même temps…).

    Quand c’est des femmes, elles font des trucs sexys autour d’une cannette (Johansson) ou lui donne le même statut qu’un phallus masculin (les pubs Schweppes avec Cruz, Kidman ou Thurman). Et quand c’est un homme, c’est directement le phallus lui-même (comme ici, avec cette symbolique ultra-glauque de « éjaculer à travers la femme », ou encore dans les pubs Schweppes lemon ou avec le préservatif).

    #37161 Répondre

    olivier boulanger

    Je me demande si le tout début vient pas du film « Gattaca » avec Uma Thurman et Jude Law. Il y a un passage où il est évalué sur son identité et elle s’attend à tout sauf à ce qui s’affiche. Et là Jude Law la regarde avec un air … en disant la célèbre phrase. Peut-être que cela vient de là !

11 sujets de 16 à 26 (sur un total de 26)
Répondre à: La dernière pub Schweppes : what did you expect…
Vos informations:




Commentaires clos