Whitewashing ! Plus blanc que blanc

Accueil Forums Le coin pop-corn Films Whitewashing ! Plus blanc que blanc

  • Ce sujet contient 37 réponses, 1 ps. et a été mis à jour pour la dernière fois par Altair, le Il y a 5 années, 1 mois.
Affichage de 15 messages - 1 par 15 (sur 38 au total)
  • Auteur/e
    Posts
  • #5894 Répondre
    Arroway
    Invité

    Hollywood est bien connu pour sa pratique du whitewashing (un petit panorama). Le principe est simple : chaque fois qu’un personnage tiré d’un roman, d’un comics ou d’un jeu vidéo est issu d’une dite « minorité raciale », le faire interpréter par un acteur ou une actrice blanche (point bonus si on lui teint la peau, bride les yeux, etc). Le blog RaceBending contient pas mal d’articles intéressants sur le sujet.

    Il y avait eu pas mal de réactions dans la presse américaine à la sortie de Hunger Games (ici par exemple) notamment.

    Et plus récemment, The Grand Budapest Hotel réalise aussi un tour de passe-passe « amusant ». C’est vrai quoi, faire vieillir un gamin comme ça :

    img 1

    en ça:

    img 2

    ça relève du miracle.

    #5895 Répondre
    Kikuchiyo
    Invité

    Juste pour préciser que le nom complet du second acteur est Fahrid Murray Abraham (né d’un père d’origine syrienne et d’une mère d’origine italienne vive wikipedia), il est donc un peu oriental au regard des producteurs même si un acteur plus typé aurait été plus adéquat (omar sharif ?). Le fait que F. Murray Abraham n’est pas fait carrière sous son 1er prénom est d’ailleurs révélateur d’un climat raciste qui, je l’espère, s’estompe voire disparait.
    Sur le race bending movie bob a fait une video intéressante:
    http://www.escapistmagazine.com/videos/view/the-big-picture/3183-Skin-Deep

    #5903 Répondre
    Arroway
    Invité

    Le « Attack on political correctness » avec cthulhu est excellent ^^

    #5906 Répondre
    Samuel
    Invité

    Tiens c’est marrant ça :

    j’ai découvert Murray Abraham dans la série Homeland où il joue un dirigeant de la CIA d’origine proche-orientale voire carrément indienne (il s’appelle « Dar Adal »).

    Du coup sur l’affiche de The Grand Budapest Hotel, j’ai vu un acteur « typé » et ça m’aurait surpris qu’il joue un personnage complètement blanc !

    C’est vrai que je ne connaissais pas son nom, ni ses rôles précédents, mais la manière dont un acteur est présenté d’emblée joue énormément sur la manière dont on se le représente. J’ai longtemps cru que Vin Diesel était parfaitement noir vu qu’on me l’a présenté comme noir dans les Chroniques de Riddick, jusqu’à ce qu’un ami me mette sous les yeux, photos à l’appui, que, ben, pas tant que ça.

    Je pense aussi aux cas d’acteurs comme Jacques Villeret, ou surtout Daniel Prévost qui deviennent subitement « typés » le jour où on apprend qu’ils ont des origines arabes…

    Etre typé pour un acteur c’est, aussi, dans une certaine mesure, une posture.

    Il y a aussi Mila Kunis qui fait très fort en jouant de son nom et de son type non identifié pour jouer à peu près n’importe quelle origine dans ses films.

    Bref voilà, un commentaire comme ci comme ça en passant !

    Bonne soirée

    #5908 Répondre
    Arroway
    Invité

    C’est marrant, je crois que j’ai vu Murray Abraham pur la première fois dans A la rencontre de Forester, où il apparaissait en professeur de littérature. Blanc pour le coup, et même bien en opposition avec le jeune héros noir Jamal (limite raciste ou tout du moins très discriminant envers les origines sociales si ce n’est raciales du héros).

    Ca corrobore la théorie :p

    #5911 Répondre
    Julie Gasnier
    Invité

    Perso, j’ai trouvé que l’acteur avait une physionomie plutôt orientale, et il est directement identifié avec un nom oriental donc ça ne m’a pas choquée… moins que celui de Ben Affleck dans Argo ou que Jake Gyllenhal dans Prince of Persia…ou ceux dans l’article que tu cite…

    On peux aussi citer Ben Kingsley, qui s’appelle en vrai, Krishna Bhanji.

    #5912 Répondre
    Arroway
    Invité

    En fait, Tony Revolori, l’acteur qui joue Zero, est d’ascendance guatemaltèque d’après IMDB, donc pour le côté « oriental » on repassera… ^^

    #5913 Répondre
    Kikuchiyo
    Invité

    Le gros problème des films américains c’est qu’un acteur non-blanc peut généralement servir à jouer tout types de minorités dans le temps y a eu Anthony Quinn (d’origine mexicaine) qui a joué des Arabes, des Grecs, des Mexicains, des Indiens américains et des Italiens. Dans les seconds rôles récents j’ai vu un acteur d’origine maori je crois joué des Sud-américains, des Arabes et des Maoris bien sur.
    A croire que tout les non WASP viennent du même coin… mais c’est un problème différent du white-washing.

    #5920 Répondre
    Arroway
    Invité

    En plus moins on voit de non-blanc-h-es, plus on tombe facilement sous le coup du « cross-race effect » en tant que spectateur j’imagine.

    #5931 Répondre
    Kikuchiyo
    Invité

    Un futur exemple de white washing est Christian Bale jouant Moïse dans le futur « Exode » de Ridley Scott qui se passe donc en Egypte antique mais à un casting essentiellement WASP (Joel Edgerton dans le rôle de Ramses, Aaron Paul dans celui d’un Hébreu et John Turturro dans celui de Seti).
    Après je connait peu d’acteurs orientaux anglophones mais Ridley Scoot a les moyens de présenter des acteurs peu connus du grand public.

    #5932 Répondre
    Julie Gasnier
    Invité

    on peux aussi parler de Russell Crow qui joue Noé dans le nouvel Aronofsky…

    #5933 Répondre
    Kikuchiyo
    Invité

    pour le Noé au vue de la bande annonce j’ai l’impression qu’ils ont choisi un décor plus européen, les personnages ont un coté « celtique ». Je sais pas si des lieux sont situés dans le mythe du déluge alors ça peut passer selon moi.
    Après les peplums sont assez champion de ce genre de procédés. Dans les 300 l’empereur perse Xerxès est joué par un brésilien.

    #11232 Répondre
    Queen Margot
    Invité

    Il y a un nouveau cas de whitewashing dans le film « Exodus » de Ridley Scott avec Christian Bale en Moïse. Les acteurs caucasiens ont les rôles principaux alors que les acteurs afro-américains jouent les esclaves.
    http://www.nofi.fr/categories/6-culture/articles/2328-exodus-le-film-qui-transforme-les-noirs-en-blancs#.U-KVd-N_sg0

    #21313 Répondre
    pierrecastor
    Invité

    Salut

    Ca n’arrive malheureusement pas que dans le cinéma d’hollywood.

    En ce moment sort l’adaptation d’un livre jeunesse appelé « le grimoire d’arkandias ».

    J’en ai juste la bande annonce. Et en dehors du fait qu’il ont l’aire d’avoir transformer un sympathique récit fantastique en grosse comédie neuneu, il ont aussi fait interprété le rôle du second perso principale du roman : Bonaventure par un acteur blanc.

    Alors qu’à la base il s’agit d’un noir d’une famille antillaise et ayant des dreadlocks (ou des tresses africaines, je ne sais plus bien).

    #21354 Répondre
    Nîme
    Invité

    Tiens je connaissais ces livres ! Ce n’est pas que les cheveux, qu’il soit antillais me semblait une partie intégrante de l’histoire…

Affichage de 15 messages - 1 par 15 (sur 38 au total)
Répondre à: Whitewashing ! Plus blanc que blanc
Vos informations:




Commentaires clos