Agent Carter

Accueil Forums Le coin pop-corn Séries Agent Carter

Taggé: ,

  • Ce sujet contient 8 réponses, 3 ps. et a été mis à jour pour la dernière fois par Altie, le Il y a 5 années, 8 mois.
Affichage de 9 messages - 1 par 9 (sur 9 au total)
  • Auteur/e
    Posts
  • #25631 Répondre
    Fanny Gonzagues
    Maître des clés

    Hello!

    Bon, ça vient de commencer, je risque de m’emballer un peu car je n’ai vu que le premier épisode mais je dois avouer que je suis assez excitée par cette série. J’aime bien l’actrice principale déjà (Hayley Atwell) qui est ici l’agent Carter, ce personnage était le love interest de captain america avant qu’il soit congelé. C’est une agent secret qui bosse pour le SSR. J’aime pas particulièrement Captain America, mais Carter qu’on voyait dans un court métrage avait un potentiel plutôt coolos!

    Voilà le lien d’un article qui parle de l’histoire de captain avec des extraits vidéos et qui parle du début de la série et du perso de Peggy comme étant un perso féminin fort et intéressant.
    http://www.madmoizelle.com/marvels-agent-carter-312352

    Je vous livre quand même mes propres remarques en vrac!
    Cette série, j’ai bien cru qu’elle ne se ferait jamais, je ne sais plus trop pourquoi, illes savaient pas s illes la financeraient etc. Heureusement la voilà, ça se passe en 46 à la fin de guerre et Peggy continue de bosser au Ssr mais c’est que des mecs autour d’elle et du coup ils pensent un peu qu’elle est là pour faire le café et taper les rapports, bonjour l’ambiance au bureau entre blagues vaseuses sur son plan love avec la Captain et sur l’idée qu’elle pompe rien au taf. Elle reste stoïque et dit au collègue qui veut la défendre « mec, je peux me débrouiller toute seule ». Après, je me dis que ces ambiances complètement sexistes sont décrites ainsi parce que justement on est dans les années 40 et qu’on se dit  » ouais c’était avant, ils étaient débilos ces sexistes, aujourd’hui on est plus sympa ».
    Après, y’a un côté un peu glamour du coup avec Peggy et ses robes et les années 40 tout ça tout ça. Et donc un truc « marrant » avec ça c’est qu’elle utilise ses trucs féminins pour se battre, elle brule un mec à la gazinière, désamorce une bombe avec sa pince à épiler et utilise un rouge à lèvre qui endort la personne qui l’embrasse.
    Enfin, je vous tiens au courant de la suite, si je la regarde et s’il me vient des remarques, je dois vous confier que malgré cet emballement un peu spontané, j’ai un peu peur car les gus de Marvel ne sont pas spécialement progressistes. Là ils se lâchent parce que ça se passe à une autre époque mais le côté « essentialiste » pourra éventuellement m’agacer!

    #25638 Répondre
    Paul Rigouste
    Participant

    Coucou,
    J’ai regardé moi aussi le premier épisode hier soir, et j’ai trouvé ça pas mal aussi. Je suis d’accord avec tout ce que tu dis, et j’ai été moi aussi assez emballé dans la mesure où des femmes qui tiennent l’affiche chez Marvel, c’est loin d’être la norme…
    D’ailleurs, je sais pas si je me trompe, mais j’ai l’impression que la série fait beaucoup plus « petit budget » que Marvel’s Agent of SHIELD par exemple, et donc que Marvel a mis beaucoup moins d’argent ici que pour ses productions tournant autour d’une star masculine (mais peut-être que je me trompe).

    Un truc qui m’a énervé sinon dans ce premier épisode, c’est le racisme. Avec ce personnage de méchant noir qui se fait finalement flinguer dans son bureau à la fin de l’épisode. Je crois que ça m’a d’autant plus fait mal que l’acteur jouait un personnage super attachant dans la série The Wire. De le voir ici réduit à un rôle de méchant pas du tout développé m’a vraiment dégouté.

    Et j’espère sinon qu’il va y avoir un peu plus de solidarité et d’amitié féminine. Parce que le premier épisode ne présage rien de bon à ce niveau avec le meurtre de la colocataire de Carter (alors que leur relation aurait été sympa). J’ai peur qu’on nous montre une Carter isolée des autres femmes, et aussi exceptionnelle et au-dessus d’elles. Je pense par exemple à la scène finale où elle remet le client du bar à sa place, qui est d’un côté très jouissive d’un point de vue féministe, mais peut-être en même temps un peu classiste (au sens où la femme exceptionnelle et classieuse qu’est Carter vient secourir la femme des classes populaires). Ce serait pas mal que cette solidarité aille dans les deux sens, et que les femmes s’entraident (voire s’organisent). Mais bon, j’ai peut-être trop d’espoir là 🙂 …

    #25721 Répondre
    Arroway
    Invité

    J’ai regardé le premier épisode, j’ai trouvé ça pas mal, mais j’attends de voir comment va évoluer la suite…
    En plus des trucs que vous avez dit, il y a un autre détail que j’ai apprécié : pour une fois, on a pas une actrice toute fluette qui joue le rôle d’une badass en combat. Du coup, 1) ça change des physiques des héroïnes habituelles, 2) ça rend plus crédible ses capacités physiques en combat.

    #26005 Répondre
    hic
    Invité

    Bonjour!
    je viens de lire la critique du monde des séries, et une expression, concernant agent carter a attiré mon attention; l’auteur critique le scénario (jusque là pourquoi pas), en disant qu’il a été écrit au rouge à lèvre.

    ne pas rédiger le scénario à l’aide d’un baton de rouge à lèvres qui fait ressembler chaque actrice à une ambassadrice de L’Oréal

    Je trouvais l’usage de cette expression assez significative car il me semble, à sens unique, et vient moquer, j’ai l’impression, le coté féministe de la série (série féministe => truc de bonne femmes => rouge à lèvres). Il y a aussi ces passages assez atterrants sur le machisme de l’auteur de l’article:

    Ainsi, dans le pilote, Peggy Carter agent double doit se déguiser pour s’immiscer dans un club où se déroule une soirée. Elle ne trouve rien de mieux que de devenir une blonde platine à gros seins, version Veronica Lake, pour déjouer les soupçons avant de rentrer en catastrophe chez elle et de faire croire à sa colocataire un peu cruche que tout est normal.

    #26007 Répondre
    Arroway
    Invité

    La présence des méchants devrait nous inciter à nous soucier du sort de l’agent Carter mais en réalité on se moque globalement de ce qui lui arrive. Elle fait tellement d’efforts pour ne pas apparaître comme une jeune fille en détresse qu’elle ne parvient pas à nous convaincre de l’intérêt de son personnage.

    Super…

    #26023 Répondre
    hic
    Invité

    ah oui, j’avais manqué ce bout là…

    #26050 Répondre
    Altie
    Invité

    Je n’ai vu que le premier épisode pour le moment, et j’avais moi aussi déploré la mort prématurée de la colocataire… Mais j’ai ouï dire que la serveuse jouerait par la suite le rôle de la copine de l’héroïne.

    Dans les détails que j’ai apprécié, aussi, c’est que Jarvis, l’accolyte de Carter, est un homme marié qui tient à avoir des horaires de bureau pour faire sa part de tâches ménagères :). Et il n’a rien du mâle alpha hollywoodien habituel, ce qui est appréciable.

    Pour le moment ça ne casse pas des briques mais c’est frais.

    #26061 Répondre
    Skratsch
    Invité

    C’est possible. Il me semble que le film est censé se centrer plutôt sur Jean Grey, Cyclope et Tornade (ce qui fait déjà une majorité féminine), mais à ce stade on ne peut rien affirmer.

    #26069 Répondre
    Altie
    Invité

    Je crois que vous vous trompez de sujet :). Mais oui on verra Jean Grey, Cyclope et tornade enfants dans le prochain X-men. On sait aussi que les principaux personnages resteront les 4 de la nouvelle trilogie (Xavier, Magneto, Mystique et Beast). Wait and see…

Affichage de 9 messages - 1 par 9 (sur 9 au total)
Répondre à: Agent Carter
Vos informations:




Commentaires clos