Hannah Gadsby – Nanette

Accueil Forums La taverne Hannah Gadsby – Nanette

Ce sujet a 2 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Liam, il y a 1 mois.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #39576 Répondre

    Paul Rigouste
    Participant

    Si vous avez la possibilité de le voir, ce spectacle vaut le détour (on peut le trouver sous-titré en français sur Netflix) :

    Hannah Gadsby image

    #39577 Répondre

    Schrödinger’s Cat

    Je l’ai vu avant hier, pour la faire courte, Hannah Gadsby, dont j’avais découvert l’existence le matin même est ma nouvelle héroïne. Attention, ce n’est pas une comédie, même si le début fait sourire. Elle raconte sa vie et le moins que l’on puisse dire, c’est que sa vie n’a pas été facile.

    #39619 Répondre

    Liam
    Admin bbPress

    Je l’ai re-regardé l’autre soir, et j’ai trouvé ça globalement top. Il y a une blague psychophobe à un moment que j’ai trouvé très étrange (où elle dit que si tu te parles à toi-même tu a une maladie mentale), surtout que plus loin dans le spectacle elle parle de manière beaucoup plus constructive des maladies mentales, du coup ça fait moment très « cheap » pour récolter quelques rires. Mais bon ça ne gâche pas le spectacle non plus, loin de là.
    Du coup je me souviens d’une autre blague où elle parle d’un hôte de l’air qui lui dit « monsieur » au lieu de « madame » et elle fait une blague « je ne suis pas trans mais j’aime bien les vacances », que je trouvais potentiellement transphobe dans le sens où elle minimiserait ptet par là le vécu trans, mais honnêtement je ne sais pas, je sur-interprète ptet.
    L’autre truc, que j’ai à la fois aimé (et j’ai trouvé ça très émouvant) et trouvé potentiellement problématique, c’est à la fin où elle parle de la colère comme n’étant jamais constructive et qui mène inévitablement à la haine. Je ne pense pas du tout que ça soit son intention (après je dis ça, j’en sais rien), mais ça ressemble fort aux discours qui met dos à dos « la haine » des oppresseurs et des opprimé.e.s, et du coup stigmatise doublement les personnes qui ont une colère absolument légitime envers des violences/oppressions/structures qui assoient de la domination.

    Après j’ai trouvé son spectacle absolument génial, surtout la deuxième partie même si j’ai beaucoup aimé (et rigolé) la première partie.

    Ah oui, et Picasso au bucher! 🙂

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
Répondre à : Hannah Gadsby – Nanette
Vos informations:




Commentaires clos