Si si, c'est de l'homophobie.

Accueil Forums Le kiosque Si si, c'est de l'homophobie.

  • Ce sujet contient 17 réponses, 1 ps. et a été mis à jour pour la dernière fois par Arroway, le Il y a 4 années.
Affichage de 15 messages - 1 par 15 (sur 18 au total)
  • Auteur/e
    Posts
  • #34674 Répondre
    Romain
    Invité
    #34675 Répondre
    Arroway
    Invité

    « Mais surtout, la large diffusion de cette campagne de prévention sanitaire ciblée dans l’espace public sera sans doute très inefficace puisqu’elle envoie un message dédié à une population restreinte et parfaitement identifiée, disposant de ses propres relais médiatiques. »

    Papa-maman vont avoir des surprises à la maison…

    #34677 Répondre
    Miss Understood
    Invité

    On voit tous les jours des pubs sexistes humiliantes et pleines de clichés et c’est cette campagne de prévention des MST qui est censée être choquante?

    #34680 Répondre
    bender
    Invité

    Miss Understood je n’aime pas trop ton argumentation. Car on peut toujours prouver pire.

    Sinon la représentation des gays a au moins le mérite de mon point de vue de ne pas être caricaturale. Ils n’ont pas pris des hommes particulièrement efféminé. Par contre je suis d’accord : pourquoi que des couples gays ?

    Vous allez me traiter de complotiste mais ne serait-ce une manœuvre grossière du gouvernement de tenter de s’attirer la sympathie des homos (du genre on pense à vous) comme s’il s’agissait d’un bloc compact ?

    Un peu comme les sidkicks noirs dans les films des années 80 pour faire style ce film est pour « vous » aussi.

    #34681 Répondre
    Romain
    Invité

    Ce qui me fait surtout rire,c’est de penser qu’après ça,ils (AFC ou autres) vont critiqué des « censures de politiquement corrects ».
    Bonjours l’hypocrisie: On veut censuré une affiche avec des homosexuelles car cela choquerait des enfants.Par contre,si on veut on censuré des propos sexistes,homophobes,pro-vie ou racistes,alors là nous sommes des « policiers de la pensée  » sous une dictature gauchiste Soixante-huitarde qui sont contre la liberté d’expression.

    #34683 Répondre
    Arroway
    Invité

    @bender:

    Miss Understood je n’aime pas trop ton argumentation. Car on peut toujours prouver pire.

    Ils existent des pubs hétérosexistes plutôt sexualisées qui ne soulèvent aucune réaction. C’est un fait. Là on voit des hommes qui s’enlacent et c’est branle-bas le combat. Ce n’est pas une question de comparer ce qu’il y a de pire, c’est constater que les réactions à cette campagne sont hypocrites et homophobes. Point.

    Sinon la représentation des gays a au moins le mérite de mon point de vue de ne pas être caricaturale. Ils n’ont pas pris des hommes particulièrement efféminé. Par contre je suis d’accord : pourquoi que des couples gays ?

    Alors déjà, si des hommes sont « efféminés » comme vous dites, ça les regarde eux et personne d’autre, et ils ont le droit d’exister et d’être représentés sans être traité de « caricatures ».

    Ensuite, s’il y a que des couples gays, c’est parce qu’il s’agit d’une campagne de sexosafe.fr qui traite de sexualités entre hommes et de leurs spécificités (notamment les risques de transmission plus élevés – non ce n’est pas une caricature, c’est une réalité). Qu’on commence pas à pleurer parce que y a pas de représentation de couples hétéros dans trois affiches. Quitte à critiquer quelque chose, remarquez l’absence en parallèle de campagne de prévention pour les femmes ayant des relations sexuelles avec des femmes.

    Vous allez me traiter de complotiste mais ne serait-ce une manœuvre grossière du gouvernement de tenter de s’attirer la sympathie des homos (du genre on pense à vous) comme s’il s’agissait d’un bloc compact ?

    Allo le Grand-Lobby-Gay-de-France ? Quelle blague de penser que les gays représentent une force politique à courtiser en France…

    #34686 Répondre
    bender
    Invité

    Arroway : mon post était peut-être un peu ambiguë. J’apporte donc quelques précisions.

    Je n’ai rien contre les hommes efféminés. C’est l’utilisation que certains en font qui me gêne. A titre de comparaison ça ne me dérange pas qu’on mette des noirs dans des fictions et que certains fassent preuves d’humour. Par contre ça me déplait qu’on mette des noirs comme sidekick et comique de service auprès du héros blanc.

    Ensuite ce qui me choque dans l’absence de couples hétéros dans ces affiches c’est le sous-entendu que ça concerne principalement les gays. Ça me rappelle les années 80 avec l’apparition du sida où on disait que c’était essentiellement un problème gay parce que c’étaient des pervers-dégénérés-décandents. Après il s’agit de mon interprétation (qui est forcément la meilleure bien sûr).

    Pour finir je ne suis pas Christian Vanneste. Je ne crois pas à un méchant lobby homo voulant détruire la France. Mais certains raisonnent ainsi. Par exemple Sarkozy après avoir critiqué le mariage gay a envoyé sa femme (la première) courtiser une association gay comme si cela renverserait la vapeur. En résumé je n’approuve pas de considérer les gays comme un bloc compact mais certains le font. C’est un fait.

    Désolé si j’ai choqué par mon écrit précédent

    #34687 Répondre
    Meg
    Invité

    Miss Understood je n’aime pas trop ton argumentation. Car on peut toujours prouver pire.

    Ils existent des pubs hétérosexistes plutôt sexualisées qui ne soulèvent aucune réaction. C’est un fait. Là on voit des hommes qui s’enlacent et c’est branle-bas le combat. Ce n’est pas une question de comparer ce qu’il y a de pire, c’est constater que les réactions à cette campagne sont hypocrites et homophobes. Point.

    Par rapport à cet argument je voudrais ajouter que les personnes de la manif pour tous ou les homophobes qui s’offusquent de cette campagne peuvent aussi être opposé à la sexualisation des femmes dans la publicité. Les catholiques intégristes peuvent tout à fait dénoncé ces images pour des raisons puritaines et/ou sexistes même si ca ne sera pas le cas de tout le monde dans ces mouvements.

    D’autre part cette campagne de sexosafe.fr n’est pas du tout sexualisée (dans le sens qu’elle ne cherche pas à stimulé la libido dula spectateurice contrairement à une pub qui joue sur l’érotisme), celle que j’ai vue en tout cas ne l’était pas. Alors je ne voie pas trop comment on peu la comparé à des pubs d’inspiration porno. Le fait que les homophobes y voient de obscénité montre que la seul vue de personnes homosexuelles leur est intolérable en soi.

    #34688 Répondre
    Skratsch
    Invité

    Quitte à critiquer quelque chose, remarquez l’absence en parallèle de campagne de prévention pour les femmes ayant des relations sexuelles avec des femmes.

    C’est vrai qu’on parle très peu de la transmission de maladies vénériennes entre femmes, et pourtant ça existe contrairement à ce que le manque de prévention pourrait inciter à penser. L’invisibilisation/mauvaise représentation des lesbiennes dans les médias est en soi assez dommageable, mais en l’occurrence elle peut être fatale.

    #34689 Répondre
    Arroway
    Invité

    @bender: ok, ok, je comprend mieux.

    Sur le point « Ensuite ce qui me choque dans l’absence de couples hétéros dans ces affiches c’est le sous-entendu que ça concerne principalement les gays. », je comprend l’argument de la stigmatisation, mais il y a out de même des réalités statistiques. On peut instrumentaliser ces stats en les expliquant par des discours homophobes, ou alors s’en servir pour justifier des campagnes de prévention ciblées. En l’occurrence, je n’ai pas l’impression que cela soit le discours de cette campagne de culpabiliser et vilifier les gays.

    #34691 Répondre
    Skratsch
    Invité

    Il faut quand même admettre qu’il y a certains choix de mots qui ont été faits.

    « Avec un amant, un ami, un inconnu », donc pas « Avec un compagnon, un concubin, un époux » (bah oui, ça a été légalisé par le même gouvernement…)
    Volontairement ou non, ça véhicule un peu l’idée qu’une relation homosexuelle se limite forcément à la partie sexuelle. Alors je ne dis pas qu’il ne faut pas inclure dans le public cible ceux qui s’en satisfont, mais il ne faut pas non plus occulter ceux qui veulent construire une relation de couple durable.
    Enfin, à moins que ce soit sous-entendu dans « un ami » (au sens « petit ami »), mais dans ce cas le choix de mot reste assez malheureux à mon sens étant donné qu’il prête à confusion.

    #34692 Répondre
    Lison
    Invité

    @Skratsch
    J’ai l’impression que ça vient plus du fait que c’est une campagne qui vise un public plutôt jeune, non ? Peu de personnes sont mariées à cette période de la vie. Enfin je ne sais pas, vous avez peut-être raison.

    #34693 Répondre
    Arroway
    Invité

    @Skratsch:
    « Volontairement ou non, ça véhicule un peu l’idée qu’une relation homosexuelle se limite forcément à la partie sexuelle. « 

    C’est une campagne de prévention de maladies sexuellement transimissibles, c’est logique de se concentrer sur la partie sexuelle de la relation !

    Les risques de transmission augmentent avec la multiplication des partenaires, notamment ceux qu’on ne connait pas forcément bien, les coups d’un soir, etc. Les risques de transmission avec un partenaire régulier sont plus limités, en règle générale.

    « « Avec un amant, un ami, un inconnu », donc pas « Avec un compagnon, un concubin, un époux » (bah oui, ça a été légalisé par le même gouvernement…) »

    C’est cool aussi de ne pas réduire les relations sexuelles à un statut marital ou civil.

    #34694 Répondre
    Lison
    Invité

    Pour illustrer tout ça
    Voila voila voila…Attention ça fait mal aux yeux…

    #34695 Répondre
    Romain
    Invité
Affichage de 15 messages - 1 par 15 (sur 18 au total)
Répondre à: Si si, c'est de l'homophobie.
Vos informations:




Commentaires clos